Après avoir complété le réseau social habituel et après avoir fait un tour de table mené par un Raichu au top de sa forme, nous avons présenté un peu plus en détail les valeurs et principes de l’agilité. Les nouveaux venus au Rond-Point Numérique ont donc pu poser leurs questions et partager leurs préoccupations dans des secteurs d’activité très variés.

L’idée de « maximiser le travail non-fait », dixit Jean-Luc Lambert (Président du Club), a provoqué l’incompréhension et donc de nombreuses questions. La version courte de l’explication : il s’agit d’éliminer autant que possible le travail qui ne sert à rien, ou encore de supprimer le travail inutile qu’on devrait faire.

Le vote a désigné le brainstorming agile comme outil du jour. Il consiste en effet à trouver une solution à la question posée. Attention ceci dit, le brainstorming agile peut prendre du temps !

Comme tout outil agile, il y a quelques règles simples à respecter : pas de critique, on dit tout, on affiche même les idées les plus folles et on rebondit sur les idées des autres.

Le brainstorming est divisé en plusieurs étapes que nous avons survolées. On commence par partager et commenter ses propres idées, puis une fois les idées taries, un classement est établi selon des critères discutés : on élimine alors les post-it hors de propos ou non pertinents pour ne garder que l’essentiel. Arrive enfin la conclusion pour trouver une ou plusieurs solutions à la question posée.

Dans notre cas, nous avons trouvé une phrase qui va résumer l’esprit du Printemps Agile du 24 mars prochain et que vous trouverez certainement dans nos documents officiels, à venir très bientôt !