Des mardis meet up pour être accompagné !

Qui n’a pas rencontré dans sa vie professionnelle des difficultés à échanger, gérer ou bien travailler en équipe ?

Quel manager ne s’est pas heurté à l’opposition entre ses propres valeurs et celle de l’entreprise ? Contrôle interne important, enchaînement des processus de changement…

Quel chef de projet n’a pas eu la difficulté de mobiliser autour de son projet ?

Toutes ces difficultés, partagées par de nombreuses entreprises, m’ont amenée à rechercher des solutions, d’autres solutions.

Et là, internet est mon ami !!! Recherche de livres, de méthodes, d’outils… Des éléments très intéressants mais dont la mise en place est irréaliste. Prenons l’exemple de l’entreprise apprenante, selon les travaux de Chris Argyris et de Peter Senge : toute personne normalement constituée ne peut qu’adhérer à ces principes qui décrivent « l’ensemble des pratiques et des dispositions que met en œuvre l’entreprise pour rester en phase avec son écosystème ». Mais je cherche toujours le moyen d’avoir une pensée systémique (dit autrement, avoir une pensée globale, regarder plus loin que le bout de son nez !)
Une fois que j’ai dit ça, je n’ai rien dit et surtout rien fait !

Alors j’ai continué mes recherches, je suis tombée sur un nom, un gros nom : l’AGILITE ! Au départ, ma première pensée fut « encore un terme pompeux qui se vante de nous sortir de toutes nos emm… ». Bon, au point où j’en étais, autant continuer : après avoir tapé, agilité et Caen, j’ai contacté Jean-Luc qui m’a proposé de venir voir ! Et là j’ai vu ! J’ai rencontré des personnes complétement folles mais qui voulait à leur manière changer l’entreprise, faire évoluer les relations professionnelles… J’ai surtout trouvé des solutions concrètes. Les ateliers du mardi meetUp sont diversifiés, ils vont de la mise en place d’un outil de communication à la cohésion d’équipe. Le tout se passe toujours dans une ambiance conviviale voire bon enfant ! On se retrouve à lancer des balles, les rattraper et être à quatre pattes en train de faire tenir un bâton sur le bout des doigts. Mais surtout, j’ai découvert des solutions concrètes à mettre à œuvre dans ma propre entreprise.

En effet, si je m’étais arrêtée au simple « jeu », je n’aurai rien tiré de ce nouveau concept. Après réflexion et participation, la manière ludique d’aborder les choses permet de traiter la problématique de l’entreprise sous un autre angle. Repenser le changement par petit pas et non par à-coup, travailler sur la cohésion d’équipe. J’ai même réutilisé auprès de ma propre équipe, le travail du « personna » afin d’avoir une communication adaptée en adaptant son discours ses destinataires.

Si je ne vous ai pas convaincu, venez voir !

Mon seul problème, depuis ce soir du 1er décembre où mes enfants m’ont accompagnée au mardi meet-up :  je ne suis plus du tout crédible lorsque je dis « mes chéris ! Maman travaille ! »

Sandrine Antoine