Dans le cadre de mes fonctions, le responsable de l’IUT d’Alençon me demande d’intervenir auprès des étudiants de l’IUT Carrières sociales et domotique afin de leur expliquer la Silver Économie, l’économie du vieillissement, et en particulier le projet régional que l’on coordonne au sein de l’agence.

2 heures et demi d’intervention pour un jeune public de 45 étudiants auquel je n’ai pas l’habitude de parler…Et des étudiants de deux spécialités différentes qui n’ont jamais travaillé ensemble.

Pas sûr qu’ils sachent qu’est ce que la compétence de développement économique des régions, ‘une agence d’innovation, un pôle de compétitivité…Qui connaissent les enjeux liés au phénomène mondial du vieillissement de la population. Pour parler de Silver Normandie, j’ai besoin d’expliquer tout cela avant, sinon cela n’a pas de sens. Mais 2h30 de présentation frontale, allons-nous survivre à cela?!

Je pense que c’est la bonne occasion pour expérimenter une session d’enseignement agile (pour le bonheur de notre président : ) )

J’échange alors mes collègue agilistes qui font de l’enseignement : atelier design thinking, brainstorming, productions…Les échanges avec Jean-Luc, Chloé et François sont précieux.

Je décide alors de mener un atelier participatif et ludique où l’on produit nous même de la connaissance.

Certains étudiants avaient déjà participé à un évènement organisé à la Miriade, on commence donc par une courte rétrospective : comment avaient-ils vécu l’expérience, qu’est ce qu’ils avaient retenus, qu’est ce qu’ils ont apprécié ou pas de cette matinée qui était destinée à un public de professionnels. Très intéressant mais compliqué à suivre.

Je me présente et je présente ma structure, qui je suis et ce que je fais..Je ne suis pas prof, alors, on va travailler comme de pros.

Je pose les objectifs et  les règles de la journée : honnêteté, bienveillance, écoute, confiance. Et bien sur la règle d’or, celle  “de deux pieds”, ma préférée : si je sens que les discussions ne m’apportent rien ou que je n’apporte rien aux discussions, je suis libre de partir, mais je ne perturbe pas ceux qui ont envie de travailler.

On démarre. On forme des équipe transversales et on commence par un jeux : le bâton d’hélium. Je suis déjà impressionnée car quasiment toutes les équipes parviennent à atteindre l’objectif. On discute d’écoute, communication verbale et non-verbale, coopération. ça y est, on est prêt pour produire de la connaissance.

Les groupes se mettent au travail : chacun reçoit un dossier numéroté avec des documents, les sujets ne sont pas connus par les uns et les autres. L’objectif: produire un poster que le membres de l’équipe devront expliquer eux-mêmes au reste du groupe.

Il est permis de dessiner, colorier,utiliser les post-its,  accéder à de sources externes via leur smartphones ou ordinateurs. Ils nous reste un peu plus d’une heure, il faut bien maîtriser le temps. Une boîte à meuh leur indiquera que 20, 40 et 60 minutes se sont écoulés.

Pas besoin de plus, je suis là juste pour les guider dans la structuration des informations, clarifier quelques concepts…Les étudiants ont tous été très productifs..Et le rendu était très pro.

En deux heures et demi nous avons travaillé à la fois la Silver Economie et la gestion de projets.

Jetez un coup d’oeil à l’album photo pour voir les résultats!