Qu’est ce qu’une entreprise libérée ? Qu’est ce qu’un salarié heureux?

Combien de nous peuvent s’éstimer heureux au travail? Est-on dans le monde de bisounours  lorsqu’on parle de “bonheur au travail?”

Retour sur la Conférence d’Isaac Getz et Alexandre Gérard à la CCI du Havre le 23-06 dernier.

Isaac Getz est chercheur en psychologie et management, il a écrit, avec Brian M. Carney “Liberté et Cie” , un livre qui parle d’ “entreprises libérées”;  Alexandre Gerard est un chef d’entreprise qui a décidé de changer de paradigme.

Isaac nous met dans le bain avec quelques chiffres qui font réflechir.

Savez-vous combien de travailleurs s’estiment heureux au travail en France? Seulement 9%.

65% ce sont ceux que l’on appelle les désangagés, c’est à dire, ceux qui vont au travail pour…partir, avoir le chèque à la fin du mois.

Et le reste? Il s’agit de la catégorie qui fait le plus peur : les activement désengagés : 26% des travailleurs, qui se comportent plus comme de “saboteurs” que de travailleurs…

Inquiétant je dirais.

Mais alors, comment faire pour sortir de cette spirale de “démotivation” ?

Isaac nous le dit, Alexandre nous le confirmera par la suite : il n’y a pas de recette, chaque entreprise trace son propre chemin.

C’est l’aptitude et la manière de voir l’entreprise qui changent. Le chef n’est plus là pour donner des ordres, mais plutot pour veiller sur son entreprise. Comme le jardinier qui entretient ses plantes et fait en sorte qu’elles épanouissent, le leader jardinier veille à ce que l’environnement de travail soit satisfaisant.

Dans les entreprises de la paperasse 40% de ceux qui quittent c’est les meilleurs!

Alors, au lieu du papier, la voie est ouverte à la confiance, au respect et savoir-vivre, au développement personnel…Parce qu’un salarié heureux est performant et trouve des solutions innovantes aux problèmes de tous les jours.

Isaac nous donne plusieurs exemples d’entreprises “libérees” comme Nordstrom, Gore, Harley Davidson, FAVI…et quelques conseils:

Don’t motivate – Trust

Don’t manage – Love

Don’t work – Have fun

Don’t complain – Innovate

Alexandre GERARD prend le relais et nous raconte son histoire. Alexandre aime son métier et son entreprise, Chronoflex. Suite à la crise en 2009 et à une perte de chiffre d’affaire de 34%, il est forcé à licencier du personnel…Cette situation lui convient pas, un climat de ‘peur’ s’installe aussi dans l’entreprise.  Quoi faire alors?

Il décide de changer. Il se rappelle d’avoir participé un jour à une conférence, il nous parle du management des 3%. De quoi s’agit-il? Du management taillé et conçu sur la base des ‘couillons’ présents en entreprise, en général, 3% des salariés. Ce 3% qui nous font pratiquement decider de la politique RH de l’entreprise.

Le management des ‘couillons’, c’est fini. Il faut contribuer à l’intelligence collective.  ‘Travailler avec ouverture et esprit d’ouverture’.

Alexandre a décidé de changer et a intégré ses salariés dans la gestion: performance par le bonheur, amour du client, équipe respectueuse et responsable , ce sont maintenant les valeurs qui régissent l’entreprise. Finis les signes de pouvoir, bienvenu le lâcher-prise. Cela n’a pas été facile, il a dû travailler avec un coach, mais il y est arrivé.

Fin 2012, le grand saut: donner le pouvoir aux salariés. Des élections sans candidats, pas de chef, mais un ‘capitaine’ choisi pour 3 ans par ses pairs.

Et Alexandre, s’en va faire le tour du monde. Pas parce qu’il s’en fout, mais parce que, comme il nous a dit, dans le chemin de la libération ‘on fait confiance ou on fait pas confiance’.

Malgré les difficultés de tous les jours, Alexandre a réussi son pari. Et nous laisse quelques fondamentaux :

‘seul on va plus vite, ensemble on va plus loin’

‘Avant de changer mon entreprise, qu’est ce que je suis prêt à changer en moi?’

‘Les gens n’aiment pas qu’on les change – sachez le!’

‘Que d’efforts il faut faire pour ne pas agir’.

Attention donc aux effets de mode. ‘La liberté est très fragile’ et le chemin à construire au jour le jour.

Elisa Tofoni, pour le Club Agile Caen

Pour en savoir plus :

http://liberteetcie.com/

http://liberation-entreprise.org