Nous étions 13 (14 avec James qui à 3 mois est déjà très assidu à nos meet-ups) le 6 mai dernier pour réfléchir avec Jean-Marc sur le thème :

“Et à moi, que peut m’apporter l’agilité ?”

Encore une fois il y avait beaucoup de nouveaux venus et Eve nous a donc proposé un “Ice breaker” pour commencer la soirée tout en mettant l’ambiance :

Tout d’abord on fait le réseau social de la soirée (photo de droite). Puis un petit quizz rythmé qui nous fait faire un peu de gymnastique.

 

Une fois cette mise en bouche terminée, on passe au cœur de l’atelier : un brainstorming agile sur un thème proposé par l’intervenant, Jean-Marc Yvon, PDG de Normarisk.

Jean-Marc commence par présenter son activité. Il travaille dans le domaine de l’intelligence économique et de la gestion globale des risques (sécurité et sûreté). Une carte mentale résume bien toute la diversité de son activité:

 

 

Une fois la présentation de Jean-Marc terminée, il nous propose deux thèmes de brainstorming:

  • Évaluer des risques en équipe.
  • Le Directeur communication 2.0.

 

On commence le brainstorming sur les deux thèmes mais le premier ne reçoit qu’un seul pos

t-it alors que le deuxième inspire tous les participants, de fait c’est le second qui est donc choisi.

Une nouveauté pour ce Brainstorming, nous avons la chance d’avoir un dessinateur parmi nous. Les concepts évoqués sont ainsi illustrés par des petits dessins qui stimulent la réflexion et la rendent plus concrète. Une idée à retenir !

Quand plus personne n’a de post-its à coller, on les regroupe par thématiques (le “clustering”). En brainstorming agile classique, cette phase est précédée d’une phase d’élimination de post-its qui ne répondent pas aux critères partagés par les participants (voir l’article sur le brainstorming agile). mais ici peu de post-its seraient éliminés donc on décide de passer directement au clustering.

Lors du clustering les post-its dessinés montrèrent toute leur puissance, c’est autour d’eux que se focalisent les idées, chaque cluster étant illustré par un ou plusieurs dessins. Quatre thèmes émergent :

  • Les nouveaux métiers autour du Dir Com 2.0.
  • Le traitement des flux.
  • Les qualités managériales du Dir Com 2.0.
  • Les outils du Dir Com 2.0.

Qui se traduisent chacun par un “cluster :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin on s’accorde tous sur l’idée que le Dir Com 2.0 ne sera plus un “Directeur” mais plutôt un “people manager” au cœur d’un réseau complexe de nouveaux métiers, il sera chargé de donner du sens à la communication et de partager la culture d’entreprise.

Jean-Marc, très satisfait des conclusions de l’atelier, les résume sur une carte mentale :

La soirée se termine par un ROTI (Return on Time investment) qui révèle un niveau élevé de satisfaction (pratiquement que des 4 et des 5). Les deux participants qui ont mis 3 donnent la raison pour laquelle ils n’ont pas été pleinement satisfaits : un manque de dynamique créative lors des échanges d’une part et une frustration de ne pas avoir assez appris sur l’agilité d’autre part. Il faudra essayer de tenir compte de ces critiques lors des prochains ateliers.

À bientôt pour le prochain meet-up : ce sera le 3 juin 2014.