Alors me direz-vous, comment ça se passe ? Voilà le mode d’emploi si vous voulez organiser ça dans votre entreprise, école, classe, Université, club de joueurs de golf 😉

1- Chaque équipe est constituée de 4 à 6 personnes, et se dispose autour d’une table. L’équipe a à sa disposition 20 spaghettis, 1 mètre de ficelle, 1 mètre de scotch et 1 marshmallow.

2- L’objectif : construire la structure autoportée la plus haute possible, portant le marshmallow. On mesurera la distance entre le haut de la surface de la table et le haut du marshmallow. Structure autoportée, ça veut dire qu’on ne scotche pas la structure à la table, on ne la suspend pas à une ficelle, on ne la tient pas non plus… on vous voit venir !

3- Pour cela, l’équipe dispose de 18 minutes. Vous pouvez mettre de la musique ! Les participants font ce qu’ils veulent des spaghettis, ficelle et scotch, mais ne peuvent pas couper le marshmallow.

4- Au bout des 18 minutes, on arrête tout, et là … Tadaaaa ! Ou plutôt, souvent, Oh Oh… ! Et vous pouvez enchaîner sur le débrief pour expliquer ce qui s’est passé.

5- Le débrief : dans les grandes lignes, la leçon à retenir est qu’il est important de faire des prototypes, petite structure et de la faire monter, plutôt que de chercher à faire des grands plans, suivre le plan, et quand on pose le marshmallow sur la structure… ça fait Oh Oh !

Voilà un exemple de PPT que vous pouvez utiliser pour le débrief. n’hésitez pas à le mettre à votre sauce !

Et pour retrouver toutes les infos sur le marshmallow challenge, et comment en organiser, rdv sur le site :  http://marshmallowchallenge.com/Welcome.html (en anglais).