Après un mardi meet-up de rentrée sur les chapeaux de roue, on continue avec une foule de participants venus ce soir. Certains déjà présents la fois précédente, sont revenus, mais il y a aussi de nouvelle têtes. Avec le thème de ce mardi-meetup : la complexité. Au programme : manipulation de Lego, désordre, chaos et… Agilité, bien-sûr !

Tableau et post-its

 

L’habituel réseau social en post-it, assez fourni ce jour-là, vu le nombre de présents ce soir.

(cc) Thomas Le Floc’H / Club Agile Normandie – 2017

 

Bingo !

 

L’icebreaker de ce soir se joue avec une feuille, un stylo, et bien-sûr d’autres participants.

(cc) Thomas Le Floc’H / Club Agile Normandie – 2017

Le jeu du Bingo, appelé aussi “le saviez-vous” ou jeu de l’autographe, peut se jouer avec une vingtaine de personnes et même d’avantage, il est d’ailleurs conseillé d’être plutôt nombreux. Ne nécessitant pas de prérequis, hormis de quoi écrire et des feuilles de Bingo imprimées au préalable.

La feuille du Bingo se présente sous la forme d’un tableau de 5 lignes et 5 colonnes. Dans chaque case une anecdote ou un fait drôle du genre “Il / elle adore le jaune” ou “N’a jamais pris l’avion” ou encore “A un frère et une sœur”. Le participant déambule dans la pièce et s’arrête en face de la personne de son choix pour lui poser une question de son choix. À chaque réponse positive la personne écrit son nom dans la case correspondante. Le premier participant qui arrive à remplir 5 cases en ligne, en colonne ou en diagonale remporte le jeu, après avoir crié “BINGO !” évidemment.

 

Complexité ou méthode Cynefin ?

 

Utiliser des Lego pour démontrer ou organiser quelque chose n’est pas nouveau en agilité, et au Club Agile. Ce soir c’est pour expliquer ce que c’est que la complexité, au travers la méthode Cynfin.

Cynequoi ? Cynefin est un framework développé dans les années 2000 par IBM entre autres et qui vient d’abord du monde de l’informatique. Cette méthode présente cinq domaines : complexe, compliqué, chaotique, simple et désordre et sert à l’analyse et à la prise de décision, mais aussi à la gestion du savoir. Cynefin est un mot gallois qui peut être traduit par “habitat”. Pour plus de détails je vous invite à lire l’article Wikipédia en question : Cynefin framework (Anglais).

Déroulement : Les participants s’installent par tables de 4 sur lesquels sont disposées des briques de Lego de toutes les couleurs. Le jeu se déroule en plusieurs phases, progressant en difficulté. Pour commencer, et en un temps donné, les 4 personnes doivent trier les pièces de Lego par couleur et par formes similaires, tâche plutôt facile et simple. Après chaque itération le facilitateur demande quelles difficultés ont été rencontrées, si cela été facile, etc. Dans une 2e phase il faut réaliser un objet en respectant une trame de couleur qui se répète avec les briques de Lego tout en empilant des pièces de plus en plus petites, le premier groupe ayant fait 20 étages de briques s’arrête. Les étapes de l’atelier se poursuivent et croissent en difficulté avec des constructions plus complexes mais surtout en changeant de table toutes les minutes. Puis sans discuter avec ses partenaires de table et enfin en changeant parfois soudainement d’équipe au cours de l’itération à la demande du facilitateur. Perturbant !

(cc) Thomas Le Floc’H / Club Agile Normandie – 2017

Faire un cheval en Lego (agile) ? Trop facile !

 

Une fois les phases successives terminées il est temps de passer à quelques explications. En fonction de ce qui a été demandé et des contraintes données les participants ont choisis naturellement des rôles (lead), ont échangé plus ou moins lorsque c’était possible (com) et ont adapté leur méthode au fur et à mesure, ou ont aussi été complètement débordés ! De cette démonstration il peut être tiré plusieurs domaines, le domaine “complexe” étant celui dit plus agile. Le tableau récapitulatif ci-dessous aide à y voir plus clair.

 

(cc) Thomas Le Floc’H / Club Agile Normandie – 2017

 

 

Le prochain mardi meetup aura lieu le mardi 7 novembre, rendez-vous au Forum Digital à Colombelles à 18h30.

 

 

Revoir en images cet atelier :